Oser "mettre les voiles"...!

par Ancelotte  -  16 Octobre 2011, 11:00  -  #un peu de féminisme

Mettre-les-voiles.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

washka 20/10/2011 23:10


C'est marrant, je relis mon propre texte et j'ai déjà des contres-arguments pour élargir certains points de vue en me disant: mais c'est bête ce que j'ai écris là...
Un éternel insatisfait. :D :D :D


washka 19/10/2011 21:50


Ben oui, ils ont bons dos les "us et coutumes", mais qui met sur leur dos? C'est ça que je voulais dire.
Et quand j'ai dis "la voile", c'est du sport en bateau que je parlais.

Je confirme mon soutient à ta cause Ancelotte, c'est ce que je disais par "je ne suis pas pour" == "je ne suis pas pour l'obligation du port du voile" et je dis cela avec mes valeurs.

Sauf pour les chirurgiens, ou dans les milieux qui doivent rester aseptisés, et les dentistes aussi parfois c'est mieux...etc, bon je suis hors-sujet là, sérieux.

D'une manière générale je suis pour les droits de l'homme et de la femme, ainsi que pour leurs devoirs, car une liberté quel que soit sa forme a toujours un "prix" qui est simplement la mesure de
la (ou des) liberté inverse, ou autres selon les cas.
Et je ne suis pas pour l'esclavage qui est toujours d'actualité et dont notre société occidentale (dont je fais partie) se nourrit.

Maintenant pour celle qui =veulent= porter le voile, par soucis d'appartenance identitaire/culturelle ou pour la symbolique qu'il représente (même topo quoi), et bien tant bien leur fasse, ça ça
dépend de chacun, c'est ça que j'essayais d'expliquer.

Il faut arriver à faire la différence entre les "us et coutumes" et ceux qui l'appliquent (parfois de façon très abusive, là je ne te contredirai pas).

Au passage porter un voile n'est pas forcément un symbole de domination où de soumission, ça dépend comment on l'interprète, mais il est vrai que dans certains types de cultures il est parfois
instrumentalisé de la sorte, là il faut aussi se poser la question: "Par qui?" car cette symbolique d'instrumentalisation ne se fait pas toujours de l'intérieur.

Un exemple: dans nos sociétés occidentales aux deux siècles passés le voile, pour le sacrement du mariage, c'était aussi une symbolique de pureté et de beauté qu'il représentait, voir même de
chasteté, mais quels étaient alors les enjeux? Et leur importance.

A l'heure actuelle, dans nos sociétés occidentales, le mariage ne représente plus grand chose, et il en est de même pour les symboliques qui étaient alors utilisées par la religion, religion dont
une des principales fonctions était alors de représenter et de structurer des valeurs morales (et pas que ça malheureusement, y'en a toujours qui abusent...je sais, et ça ne date pas d'hier/de ce
millénaire). Religions et morales des siècles passés accompagnées de tous les problèmes de différences et de dualités de valeurs...

Maintenant la question que tu devrais te poser, par exemple pour le cas de nos sociétés occidentales: contre quoi ces symboles ont-ils été troqués et quels ont été les répercussions et les
conséquences sur nos moeurs et nos valeurs identitaires? ("Oooh moi le zen j'aime bien!")
Parce que les réponses sont assez évidentes, en général il suffit d'ouvrir les yeux et de regarder autour de soi.
Quels sont les conséquences de "plus" de liberté(s)?

Croire que l'homme ou la femme, après les remises en cause de l'église, suite à la révolution française, ont du jour au lendemain stoppé de s'abreuver de symbolique, d'idéaux, (et donc aussi de
sens), non, je ne suis pas convaincu là. ex: Tient je suis sur un blog.

Un changement en entraine souvent un autre, qui peut vraiment juger de sa valeur? Peut-on vraiment "peser" la liberté? Je ne m'aventurerai pas à argumenter sur ce terrain extrêmement glissant.

Alors contre quoi les a-t-il troqué, et quels sont les répercussions sur ses valeurs identitaires, bref quel est le "prix" de la liberté? De ses nouveaux "droits".
A-t-on une plus grande galette, ou est-ce simplement une recette un peu différente?

Tient à propos de grand méchant loup (histoire de comprendre le principal intérêt des valeurs morales au sein d'une société ainsi que des valeurs identitaires):
Je n'aime pas du tout DSK mais alors là pas du tout, mais je trouve que mini-jupe Banon, et je condamne ce qui lui est arrivé, (ce genre d'abus lui aussi ne date pas d'hier/de ce millénaire) fait
un petit chaperon rouge assez intéressant, voir selon certains même idéal, qu'en penses-tu?

Parce que le loup, le loup sauvage, quel que soit son sexe, est lui-aussi un animal, et quand il a faim en général il mord.
Et ce que moi je sais (dans ma petite tête) c'est que les chiens n'aiment pas les muselières, moi non plus d'ailleurs.
Certains pourtant les apprécient en fonction du contexte (là je suis sur une pente qui glisse totalement mais j'ai mes palmes "no fear"), c'est marrant ce petit retour ou résurgence symbolique des
choses quand même, non?

Désolé pour le pâté de texte, j'espère que tu m'excusera Ancelotte, mais je m'intéresse de près à tout ce qui touche aux systèmes de valeurs et aux représentations symboliques, en plus je trouves
que ce sujet (port du voile) est très intéressant.


Ancelotte 20/10/2011 18:03



Bigre ! alors là j'ai pas le courage de soutenir la thèse infinie du sujet :)) préfère "croquer"! mais je te félicite d'avoir pris le temps...



washka 18/10/2011 22:21


Le "hélas" est un jugement de valeurs vis à vis de valeurs différentes.

La liberté est un concept, les idéaux aussi, certaines sociétés ou types de cultures ont tendances à penser que ce qui est différent est mal. Non, pas forcément.

D'accord, ça fait moyen-âge, limite geôles, et personnellement je ne suis pas pour, mais c'est avec ma culture et mes moeurs que je dis ça.

C'est dur de dénoncer, sinon moi la voile j'aime bien! :)


Ancelotte 19/10/2011 14:52



Bon alors là je suis pas d'accord du tout mon cher Washka!;(( Ah ! ils ont bon dos les us et coutumes!! je maintient mon hélas! et affirme mon soutien à toutes celles qui aimerait sortir de cette
domination et qui luttent pour ça au risque de se faire linchée à mort en pleine rue (aussi un us et coutume à respecter??) Les civilisations on le droit d'évoluer vers le respect de
l'individu  sans pour autant perdre leur identité ...sinon restons les bras croisés devant toutes les incartades aux droits de l'homme et de la femme au nom des ces fameux us et
coutumes..



washka 16/10/2011 21:26


Sur ce coup-ci, c'est marrant car tu as aussi posté un truc dans le vent, le hasard est parfois amusant. xD


Ancelotte 17/10/2011 10:57



En fait c'est un dessin que j'ai fait il y déjà plusieurs mois, il était un peu caché dans le blog; je l'ai remis un peu à la une;il est hélas! toujours d'actualité...